Marie, éducatrice comportementaliste canin à Toulouse

« Chaque étape de l’entrepreneuriat est une difficulté, mais le tout est de vivre ça comme un jeu et de surmonter les obstacles avec joie et détermination. »

Suite à une reconversion professionnelle, Marie lance son entreprise et devient éducatrice comportementaliste canin.

Le parcours de Marie

« Chaque étape de l’entrepreneuriat est une difficulté, mais le tout est de vivre ça comme unjeu et de surmonter les obstacles avec joie et détermination. »

Après le lycée, elle décide de voyager et part en Australie puis en Turquie, où elle travaille dans le domaine de la restauration. Elle y restera 5 ans. Au terme de son périple, Marie décide de créer son entreprise avec le désir de faire correspondre son emploi à son image et à ses valeurs.

Avec une réelle motivation et malgré un entourage inquiet, Marie se lance. Déterminée, elle ne baisse pas les bras et continue de développer son projet. Elle commence donc à chercher une formation pour devenir éducatrice canin, formation qu’elle obtient grâce à un financement de France Travail. Elle apprend par la même occasion l’existence des différentes aides économiques pour les entrepreneurs, et obtient de nombreux conseils afin de créer son activité.

Marie se retrouve alors face à un dilemme : dormir chez des amis le temps de s’investir dansson projet ou bien trouver un CDI lui permettant de payer un loyer, mais lui accordant moins de temps pour le lancement de son activité. Après une brève réflexion, elle envisage la première option. Elle perçoit le RSA pendant six mois et travaille, l’été de la même année,afin de faire rouvrir ses droits au chômage.

Un accompagnement sur mesure

Accompagnée par la BGE pour monter son projet, elle est orientée vers l’Adie et obtient un microcrédit. Avec ce financement, elle achète un véhicule lui permettant de proposer une activité qui n’existe pas encore à Toulouse : récupérer des chiens pour les emmener en forêt.Toujours accompagnée par l’Adie, même après la création de son entreprise, Marie ne cesse de réfléchir à des idées intéressantes et innovantes, à mettre en place pour son entreprise.

« L’Adie pour moi c’est du soutien ! Si elle n’avait pas été là, je ne pense pas que j’aurais pu avoir autant d’ambition dans ce projet. »

« Personne ne croira autant en votre projet que vous-même ! »

Aujourd’hui, Marie continue de se former et d’apprendre, tout en observant fièrement la naissance de son entreprise. Avec beaucoup de bonheur, elle profite enfin d’une vie professionnelle en accord avec sa personnalité et met du sens à cette période lourde de dépassement de soi.

Partant de zéro, Marie voit petit à petit ses objectifs se réaliser. Elle adresse un message plein d'ambition aux jeunes entrepreneurs, celui de croire en soi.

Faites comme Marie, lancez-vous avec l’Adie !
Du 5 au 9 février 2024, plus de 400 événements gratuits partout en France !
Pour en savoir plus : https://www.adie.org/nos-ateliers/.