Les simulateurs de calcul de vos droits et allocations

France Travail propose différents simulateurs pour vous permettre d'estimer vos droits à l'allocation chômage ou de déterminer si vous pouvez bénéficier d'un complément en cas de reprise d'activité. Trouvez celui qui vous convient, selon votre situation.

Avant de commencer
Ces simulateurs proposent des estimations, réalisées sur la seule base des éléments que vous avez renseignés. Elles n’ont aucun caractère contractuel.

Estimer mes allocations en cas de perte d'emploi

Ce simulateur vous permet d’obtenir une estimation de vos droits potentiels à l’allocation d’Aide au retour à l’emploi (montant de l’allocation, durée d’indemnisation, point de départ) en quelques clics.

A qui s’adresse ce simulateur ? ·

  • Vous pouvez utiliser ce simulateur si vous êtes salarié du régime général, y compris intérimaire et assistant(e) maternel(le) employé(e) par un particulier. 
  • Si vous êtes intermittent du spectacle, et que vous relevez des annexes 8 et 10 du règlement d’assurance chômage, vous disposez d’un simulateur dédié (lire la suite de l’article).
  • Ce simulateur ne s’adresse pas à vous si vous relevez d’une situation particulière du fait de votre profession :
    • Voyageur représentant placier (VRP) ;
    • Travailleur à domicile ;
    • Assistant(e) maternel(le) ou familial(e) salariée d'une structure privée ;
    • Journaliste ;
    • Ouvrier-docker occasionnel et professionnel ;
    • Marin au commerce, marin-pêcheur ;
    • Personnel navigant de l’aviation civile, Bûcheron-tâcheron ;
    • Interprète de conférence ;
    • Agent rémunéré à la commission.

Pour connaître les règles spécifiques qui s'appliquent à votre situation, consultez francetravail.fr « À chaque situation son allocation ».

  •  Si vous résidez à Mayotte, une réglementation spécifique s’applique en matière d’assurance chômage et ce simulateur ne s’adresse pas à vous.

Pour en savoir plus, consultez francetravail.fr « J'habite à Mayotte ».

L’estimation est réalisée à partir des éléments que vous allez renseigner.
Munissez-vous des toutes les informations nécessaires avant de commencer : dates de début et de fin de votre contrat de travail, le montant de votre salaire (brut), le volume horaire, les périodes de congés éventuels, etc.

Attention, le montant définitif de votre allocation peut varier par rapport à cette estimation.
Estimer mes allocations - Perte d'emploi

BON A SAVOIR

  • S'il vous reste des droits à l'allocation chômage suite à une précédente ouverture de droits, ceux-ci devront être consommés avant de pouvoir bénéficier de nouveaux droits.
  • Il existe des cas particuliers, notamment des cas de révision de vos droits, suite à une perte d'activité conservée.
  • Dans certaines situations, un « droit d'option » vous permet de choisir entre les nouveaux droits créés par votre ou vos dernières activités et ce qui vous reste de vos anciens droits (ex.: droit restant suite à un contrat d'apprentissage ou de professionnalisation).
Pour en savoir plus, consultez « Que se passe-t-il si je perds un emploi ? » sur le site de France Travail.

Estimer mes allocations Pour les Intermittents du spectacle

Si vous êtes intermittent du spectacle relevant de l’annexe 8 (techniciens ou ouvriers du spectacle) ou de l’annexe 10 (artistes du spectacle) du règlement d’assurance chômage, vous disposez d’un simulateur dédié pour estimer vos allocations suite à votre perte d’emploi.

  • À partir des éléments que vous allez renseigner, vous obtiendrez une estimation de vos droits potentiels.
  • Vous pouvez vérifier les périodes d’activité déjà transmises par vos employeurs auprès de nos services depuis la rubrique intitulée « Mon inscription » / « Mes 2 dernières années » de votre espace personnel.
Estimer mes allocations - Intermittents du spectacle

Estimer mes allocations en cas de reprise d’emploi

Votre simulateur « Reprise d’emploi » permet à partir d’un seul et unique portail de choisir entre deux types d'estimation :

  • une estimation de votre complément d’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) uniquement,
  • une estimation complète des aides et allocations possibles de la part de France Travail et de la Caisse d'allocations familiales (CAF) sur les 6 prochains mois.

Dans les 2 cas, le parcours est simple et permet, en quelques clics, de remplir vos critères et de pouvoir anticiper votre situation financière à moyen terme, en cas de reprise d'emploi.

Estimer ma durée d’activité en cas de démission pour reconversion professionnelle

Vous avez un projet de reconversion professionnelle, de formation, de création ou de reprise d'entreprise ? Vous voulez démissionner pour réaliser ce projet ?

  • Le simulateur de France Travail permet de vérifier si vous remplissez la condition des 5 années d'activité continue dans le cadre d'une démission pour mise en œuvre d'un projet de reconversion professionnelle.
  • Retrouvez le détail des étapes et l’ensemble des conditions à remplir pour bénéficier de ce dispositif sur le site dédié :  www.demission-reconversion.gouv.fr.

EStimer mes allocations pour les travailleurs indépendants

Vous êtes travailleur indépendant et contraint de cesser votre activité de manière définitive ? Vous pouvez peut-être recevoir l’allocation des travailleurs indépendants (ATI) versée par France Travail !
L'ATI peut vous être versée durant 6 mois (non renouvelable). Son montant est individualisé en fonction de vos anciens revenus et peut aller jusqu'à 800 € par mois.
Le site internet dédié à ce dispositif  www.chomage-independant.fr propose un simulateur pour estimer le montant de votre future ATI. Laissez-vous guider, étape par étape.

Vous aimerez aussi :